Yoga et souplesse đŸ§˜đŸŒâ€â™€ïž

« Je ne peux pas faire du yoga parce que je ne suis pas souple », « j’ai mal partout, je n’ai vraiment aucune souplesse du tout », « je ne vais pas y arriver
 » voici quelques rĂ©flexions relevĂ©es ici et lĂ  depuis quelques semaines, c’est pourquoi je souhaiterais revenir sur cette notion de souplesse (ou plutĂŽt de manque de souplesse) qui crĂ©e des prĂ©jugĂ©s et des complexes physiques chez les dĂ©butants ou les personnes qui souhaiteraient s’initier mais qui n’osent pas franchir le pas pour cette raison.


Alors, faut-il ĂȘtre souple pour s’initier au Hatha Yoga ?


Nous ne sommes pas tous Ă©gaux face Ă  la souplesse, la morphologie, la gĂ©nĂ©tique, l’histoire de chacun (accidents, maladies, passĂ© sportif
), mais aussi le stress ou un grand choc Ă©motionnel influent directement sur notre corps et sa flexibilitĂ© en entraĂźnant un repli sur soi aussi bien psychique que physique par la rĂ©traction des muscles (je peux d’ailleurs le constater dans ma pratique de la somatopathie). Sans oublier que la souplesse est une belle reprĂ©sentation de l’impermanence : la forme physique du jour ou la saison (Ă©tĂ©/hiver) par exemple ont une rĂ©percussion directe sur notre raideur ou notre aisance, tout est fluctuant.


Ainsi, cette notion de souplesse est vraiment subjective et propre Ă  chacun. Le Yoga c’est bien plus que du Hatha et des postures, c’est apprendre Ă  relĂącher le mental et Ă  ĂȘtre prĂ©sent dans ce que l’on fait. Ce n’est jamais la raideur du corps qui fait obstacle Ă  la pratique, c’est toujours la raideur du mental, difficile en effet de rentrer dans une posture avec un mental agitĂ©. En plaçant votre respiration sur les zones travaillĂ©es, vous restez dans l’instant prĂ©sent et cultivez le lĂącher prise. Le manque de souplesse peut mĂȘme ĂȘtre une chance car elle vous place dans l’ouverture d’esprit que procure la dĂ©couverte et vous permet d’explorer une posture dans laquelle vous sentirez tout de suite les parties du corps sollicitĂ©es et vous dĂ©couvrirez mĂȘme des muscles dont vous ignorez l’existence.


C’est par la pratique, en faisant du temps notre meilleur alliĂ©, qu’on s’assouplit et qu’on apprend Ă  relĂącher. Et surtout ne pas oublier que nous sommes lĂ  d’abord pour nous amuser et faire notre propre expĂ©rience.


Si vous souhaitez en savoir plus sur cette notion de souplesse, je vous invite Ă  Ă©couter l’excellent podcast de Benjamin La voie d'un yogi https://linktr.ee/lavoiedunyogi qui m’a gĂ©nĂ©reusement permis d’utiliser son travail pour vous faire ce post. Vous y dĂ©couvrirez bien d'autres sujets Yoga traitĂ©s avec simplicitĂ©.


Lien de l'Ă©pisode đŸ‘‰đŸ» https://open.spotify.com/episode/1xQEid7D2DDUy2bhzAZAGl?fbclid=IwAR2Jo876GwGfWc2hIrmP4dxATw0IOy1t_DFKEIxktz_tFjpbuL0D4ggpcnM

Mars 2019
Je suis loin d'avoir exploré toute la posture.
Août 2020

Dhanurasana : je suis loin d'avoir exploré toute la posture de l'arc.


4 vues0 commentaire